Articles

, ,

Les signes pour communiquer en plongée (en video)

[vc_row][vc_column width=”1/1″][vc_row_inner][vc_column_inner width=”2/3″][vc_column_text]

Comme je vous en avais déjà parlé, dans le cadre du projet OpenBulles, nous avons l’intention de réaliser un livre électronique (e-book) sur les signes utilisés lors des plongées sous-marine. Et pour cela il à bien fallu tourner différentes sequences de film présentant ces signes.

Alors, avant que ce livre ne soit réalisé, nous vous présentons ici ces séquences, en espérant qu’elles vous aideront…

[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width=”1/3″][vc_single_image image=”1569″ style=”vc_box_rounded” border_color=”grey” img_link_target=”_self” alignment=”center”][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/3″][vcex_spacing size=”63px”][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”2/3″][vc_text_separator title=”Le signe OK” title_align=”separator_align_left” style=”two” element_type=”div” border_color=”#81d742″ font_size=”18px”][vc_column_text]

Le signe OK peut-être une réponse, mais fait par un encadrant ou votre guide de palanquée, cela devient une question qui impose une réponse.
Ce signe correspond alors à “Tout va bien ?”.
Si tout va bien, vous faites le même signe OK en réponse, sinon vous répondez avec les signes que vous trouverez ci-après. Généralement le signe “ça ne va pas” suivi d’une indication afin de préciser ce qui ne va pas.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/3″][vcex_spacing size=”63px”][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”2/3″][vc_text_separator title=”Le signe “ça ne va pas“” title_align=”separator_align_left” style=”two” element_type=”div” border_color=”#81d742″ font_size=”18px”][vc_column_text]

Quand ça ne va pas, il est important de le dire au plus tôt à vos binômes en faisant le signe, puis en précisant si possible ce qui ne va pas. Problème d’oreille, etc..

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/3″][vcex_spacing size=”63px”][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”2/3″][vc_text_separator title=”Le signe “Je suis essoufflé“” title_align=”separator_align_left” style=”two” element_type=”div” border_color=”#81d742″ font_size=”18px”][vc_column_text]Le signe “Je suis essoufflé” demande une intervention de votre part (ou si vous voyez que votre binome ventile anormalement).

  • Vous devez aller vers lui et lui tenir la bretelle de son gilet
  • Vous devez lui faire stopper tout mouvement
  • Vous devez le faire remonter rapidement (sans trop) de quelques mètres, ce qui baisse la pression partielle de CO2.
  • Le rassurer et lui rappeler de bien expirer

[/vc_column_text][vcex_spacing size=”20px”][vc_button2 title=”Consultez plus d’informations sur l’essoufflement et comment le gérer.” style=”rounded” color=”blue” size=”md” link=”url:http%3A%2F%2Foylhhggf.preview.infomaniak.website%2F2013%2F12%2Flessoufflement-en-plongee-sous-marine%2F||”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

[vcex_divider style=”solid” icon_color=”#000000″ icon_size=”14px” margin_top=”20px” margin_bottom=”20px”]

Le signe “Monte”

Le signe “Monte” ne doit pas être confondu avec le signe indiquant le chiffre 1 (voir un peu plus loin la manière de compter pour un plongeur).

[vcex_divider style=”solid” icon_color=”#000000″ icon_size=”14px” margin_top=”20px” margin_bottom=”20px”]

Le signe “Descends”

Pour le signe “descends”, là il n’y a pas de difficulté et de confusion possible. Hormis peut-être avec le signe “rempli mon verre”, mais là c’est en surface. Donc, non, pas de confusion possible.

[vcex_divider style=”solid” icon_color=”#000000″ icon_size=”14px” margin_top=”20px” margin_bottom=”20px”]

Le signe “J’ai mal aux oreilles”

Le signe “J’ai mal aux oreilles” n’est pas à proprement parlé un signe, mais plutôt la composition de deux signes.

  • Le premier pour indiquer “ça ne va pas” (voir le signe plus haut
  • Et l’indication pour dire où ça ne va pas. C’est à dire ici les oreilles

En fait vous pouvez très bien faire cette composition de signes pour quantité de problèmes.
Vous commencerez par dire “ça ne va puis”, puis désignerez ce qui ne va pas.

[vcex_divider style=”solid” icon_color=”#000000″ icon_size=”14px” margin_top=”20px” margin_bottom=”20px”]

Compter jusqu’à 5

Bon là, aucune difficulté à savoir compter jusqu’à 5 ou sinon suspectez la narcose. Mais regardez bien comment indiquer le signe 1. Eh oui on n’indique pas 1 en montrant son pouce, sinon votre binôme va croire que vous remontez…

[vcex_divider style=”solid” icon_color=”#000000″ icon_size=”14px” margin_top=”20px” margin_bottom=”20px”]

Le signe “J’ai plus d’air”

[vcex_divider style=”solid” icon_color=”#000000″ icon_size=”14px” margin_top=”20px” margin_bottom=”20px”]

Le signe “J’ai froid”

[vcex_divider style=”solid” icon_color=”#000000″ icon_size=”14px” margin_top=”20px” margin_bottom=”20px”]

Le signe “Mi-pression”

[vcex_divider style=”solid” icon_color=”#000000″ icon_size=”14px” margin_top=”20px” margin_bottom=”20px”]

Le signe “50 bars”

Les autres signes arrivent… Très vite…

[vcex_divider style=”solid” icon_color=”#000000″ icon_size=”14px” margin_top=”20px” margin_bottom=”20px”]

Un grand merci à Frédéric, président du Club USMC Plongée de Moissy Cramayel, qui nous a autorisé à utiliser une partie de la piscine pendant les cours ; et surtout à Caroline Soléansky et Franck Lachaise qui ont accepté pendant plus d’une heure d’être filmé et de se plier à mes exigences.

 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Les signes de communication en plongée

[vc_row][vc_column width=”2/3″][vc_column_text]

La communication n’étant pas possible par le son, un code international de signe est créé. Ce sont des signes simples qui sont partagés en deux catégories. Des signes d’information et des signes d’intervention. Ils doivent être exécutés correctement et distinctement afin de ne pas avoir une mauvaise interprétation.

[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width=”1/6″][/vc_column_inner][vc_column_inner width=”2/3″][vcex_spacing size=”40px”][vcex_callout button_color=”blue” button_rel=”none” button_text=”Les signes sous forme de vidéo” button_url=”http://oylhhggf.preview.infomaniak.website/les-signes-plongee-en-video/”]Si les signes tels qu’ils sont dessinés ne vous parlent pas assez, regardez-les sous forme de vidéo…[/vcex_callout][/vc_column_inner][vc_column_inner width=”1/6″][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][vc_column width=”1/3″][vc_single_image image=”1569″ style=”vc_box_rounded” border_color=”grey” img_link_large=”” img_link_target=”_self” rounded_image=”” img_caption=”Signe OK”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/2″][vc_text_separator title=”Les signes d’information :” title_align=”separator_align_left” style=”two” element_type=”h1″ font_weight=”bold” font_size=”18px”][vc_column_text]

« OK » : c’est une question, réponse. On demande si tout va bien ou si c’est bien compris et on répond par le même signe pour le oui.

« Toi, moi ou lui » : Pour indiquer le plongeur concerné.

« montée et de descente » : Intervient, comme leur nom l’indique, lors de l’action a exécuté.

« Regarde »: Permet d’avertir ou attirer l’attention de son équipier.

« Je suis sur réserve »: Pour indiquer qu’on a atteint la pression de 50 bar. A ce moment, la palanquée mettra un terme à la plongée.

« Compense les oreilles »: indique au plongeur concerné (en général, un débutant) de compenser ses oreilles s’il l’a pas fait.

« Pression bouteille »: permet de connaître les paramètres des personnes de votre palanquée.

[/vc_column_text][vcex_spacing size=”30px”][vc_text_separator title=”Les signes demandant une intervention” title_align=”separator_align_left” style=”two” element_type=”h1″ font_weight=”bold” font_size=”18px”][vc_column_text]

« Je ne vais pas bien »: ce signe est complété, en général, par l’indication du problème par le plongeur concerné et demande une intervention de l’équipier qui le saisi, dans un premier temps, avant d’effectuer les geste approprié.

« Je n’est plus d’air »: l’équipier présente immédiatement un détendeur de secours que le plongeur concerné prendra pour respirer puis assurera le lien par le maintien du gilet le temps de rejoindre le chef de palanquée ou de remonter le cas échéant.

« Je suis essoufflé »: A l’exécution de ce signe, l’équipier attrape le plongeur par le gilet, le calme par des gestes d’apaisement et l’accompagne jusqu’au chef de palanquée qui le prendra en charge. En fonction de la raison de l’essoufflement, la plongée sera interrompue.

«  J’ai froid »: l’équipier assiste le plongeur pour le présenter au chef de palanquée qui le prendra en charge et qui annoncera la fin de la plongée.

« J’ai des vertiges »: Intervention immédiate de l’équipier, en l’attrapant par le gilet, car l’incident peut évoluer puis le diriger vers le chef de palanquée ou entamer la remontée le cas échéant.

« Détresse en surface »:Lors d’un incident ou accident, ce signe est à effectuer en direction du bateau pour lui indiquer la nécessité d’assistance.

Voici les signes principaux qui vous permettrons de communiquer avec votre équipier ou palanquée.

[Article d’Orlando M.]

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”1/2″][vc_single_image image=”1571″ style=”vc_box_shadow_border” border_color=”grey” img_link_large=”” img_link_target=”_blank” rounded_image=”” img_caption=”signes”][/vc_column][/vc_row]