Articles

Modification des épreuves du Niveau 4 – Guide de Palanquée

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Logo FFESSMVoici une information de la CTN (Commission Technique Nationale) :

Les épreuves du Niveau 4 sont en cours de modification. Ces changements seront en vigueur au 01/01/2014, d’ores et déjà et afin de mieux préparer les examens planifiés pour l’année prochaine la CTN diffuse deux fiches guides (FFESSM – Comité régional – Provence Alpes) :

  • Modifications des épreuves du Niveau 4 (voir ci-dessous)
  • Fiche Guide Modification épreuve guide de  (voir ci-dessous)

[/vc_column_text][dt_gap height=”20″][dt_divider style=”thin”][dt_gap height=”10″][vc_column_text css_animation=”top-to-bottom”]Voici d’ailleurs les quelques évolutions par rapport au Niveau 4 d’aujourd’hui :

  • Abandon de la [dt_tooltip title=”DTH”]Démonstration Technique avec Handicap[/dt_tooltip]   [dt_button size=”small” animation=”none” color=”gray” link=”http://oylhhggf.preview.infomaniak.website/2012/07/dth/” target_blank=”true”]Information sur la DTH[/dt_button]
  • Abandon d’une nage sur deux à l’examen (Tirage au sort au début de l’examen)
  • Abandon de la 30m telle que nous la connaissons.
  • Abandon de la 40m telle que nous la connaissons.
  • Mise en place d’une plongée à 40m avec intervention sur un plongeur en difficulté.
  • Mise en place d’une plongée à 40m comme guide de palanquée avec briefing, prise en compte de la palanquée sous l’eau et débriefing avec deux notes. Coefficient 3 pour la partie en surface (2 briefing – 1 débriefing). Coefficient 5 pour la partie immersion. Le candidat tire un sujet qui peut être une plongée avec 2 PE12, PE20 ou PE40. La durée de l’immersion doit se situer entre 10 minutes minimum et 25 minutes maximum.

[/vc_column_text][dt_gap height=”10″][dt_divider style=”thin”][dt_gap height=”10″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/2″][dt_quote type=”blockquote” font_size=”normal” background=”plain” animation=”none”]

Examen Guide de palanquée N4 – au 1/1/2014

[/dt_quote][/vc_column][vc_column width=”1/2″][dt_quote type=”blockquote” font_size=”normal” background=”plain” animation=”none”]

Fiche guide épreuve “Guide de palanquée” – au 1/1/2014

[/dt_quote][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/1″][dt_gap height=”20″][/vc_column][/vc_row]

Quiz : La flottabilité - pour un niveau 1 3
,

Le guide de palanquée

[vc_row][vc_column][dt_call_to_action content_size=”big” text_align=”left” background=”fancy” line=”true” style=”1″ animation=”scale”]ATTENTION : Modification des épreuves de niveau 4 – Guide de palanquée

pour le 1er janvier 2014…

[dt_button size=”medium” animation=”none” color=”” link=”http://oylhhggf.preview.infomaniak.website/2013/11/modification-des-epreuves-du-niveau-4-guide-de-palanquee/” target_blank=”true”]Voir les modifications[/dt_button][/dt_call_to_action][dt_gap height=”20″][vc_column_text]

DEFINITION : Le guide de palanquée, dans un club, c’est le plongeur qui, emmène en exploration encadrée des plongeurs débutants jusqu’à 20 mètres et des plongeurs de niveau II jusqu’à 40 mètres. (Le titre «guide de palanquée» est attribué à un plongeur de Niveau IV minimum).

  1. GENERALITES Le guide de palanquée a toujours raison. Le guide de palanquée n’est pas pointilleux, il est précis. Le guide de palanquée n’est pas maniaque, il est organisé. Le guide de palanquée n’est pas de mauvaise humeur, il est soucieux. Le guide de palanquée ne maugrée pas, il soliloque. Le guide de palanquée n’est pas agité, il est dynamique. Le guide de palanquée n’est pas téméraire, il est volontaire. Le guide de palanquée n’est pas timoré, il est prudent. Le guide de palanquée n’est pas “grande gueule”, il est extraverti. Le guide de palanquée ne fuit pas ses responsabilités, il délègue ses pouvoirs. Le guide de palanquée ne se vante pas, il est conscient de sa valeur. Le guide de palanquée n’est pas brouillon, il improvise brillamment. Le guide de palanquée n’est pas timide, il est réservé. .
  2. AVANT LA PLONGEE Le guide de palanquée a toujours raison. Le guide de palanquée n’oublie pas son matériel, il se sacrifie pour la sécurité surface. Le guide de palanquée n’a pas grossi, c’est sa combinaison qui a rétréci. Le guide de palanquée ne bavarde pas, il fait son briefing. Le guide de palanquée n’est pas distrait, il se concentre. Le guide de palanquée n’a pas le mal de mer, il est à l’écoute de la nature. Le guide de palanquée n’est pas indiscret, il inspecte. Le guide de palanquée n’est pas prêt le dernier, il s’équipe avec calme. Le guide de palanquée ne part pas bloc fermé, il teste votre sens de l’observation. .
  3. DURANT LA PLONGEE Le guide de palanquée a toujours raison. Le guide de palanquée n’est pas essoufflé, il se ventile Le guide de palanquée n’est pas égaré, il étalonne sa boussole. Le guide de palanquée n’est pas incapable de retrouver l’épave, il en explore les alentours. Le guide de palanquée n’hésite pas, il examine la situation. Le guide de palanquée ne panique pas, il s’inquiète. Le guide de palanquée n’a pas froid, il frôle l’hypothermie. Le guide de palanquée ne fait pas une ivresse des profondeurs, il relativise ses perceptions spatio-temporelles. Le guide de palanquée ne perd pas un plongeur, il est trahi par son serre-file. Le guide de palanquée n’est pas en panne d’air, il propose un exercice technique. Le guide de palanquée n’est pas le premier à avoir son mano qui arrive à 50 bars, il précède les événements. Le guide de palanquée ne remonte pas à vitesse non réglementaire, il s’adapte aux circonstances. .
  4. AU PALIER Le guide de palanquée a toujours raison. Le guide de palanquée n’a pas de problèmes de stabilisation, il tient compte des mouvements de la houle. Le guide de palanquée n’est pas trop léger, il est en flottabilité positive. Le guide de palanquée ne trouve pas le temps long, il pense. Le guide de palanquée n’a pas oublié qu’il est l’heure de sortir, il va dans le sens de la sécurité. Le guide de palanquée n’oublie pas le 360°, il donne la priorité à la surveillance des plongeurs. .
  5. LE RETOUR EN SURFACE Le guide de palanquée a toujours raison. Le guide de palanquée n’est pas fatigué, il paie ses efforts. Le guide de palanquée n’est pas distancé, il occupe une position de surveillance. Le guide de palanquée ne dérive pas, il utilise le courant. Le guide de palanquée n’a pas de crampes, il est tonique. Le guide de palanquée n’est pas au bout du rouleau, il cherche son second souffle. Le guide de palanquée ne se repose pas, il attend les autres. Le guide de palanquée ne boit pas la tasse, il fait corps avec la mer. Le guide de palanquée ne gonfle pas son gilet par confort personnel, il se tient prêt à intervenir. .
  6. APRES LA PLONGEE Le guide de palanquée a toujours raison. Le guide de palanquée n’a pas oublié d’indiquer que son mano était passé sous les 50 bars, il allait le faire. Le guide de palanquée ne râle pas, il explique. Le guide de palanquée n’est pas rancunier, il a de la mémoire. Le guide de palanquée ne présente pas un rapport au directeur de plongée, il l’informe. Le guide de palanquée ne se rue pas sur les merguez, il reconstitue ses réserves énergétiques. Le guide de palanquée ne mendie pas un coup de rouge, il sacrifie à la convivialité. Le guide de palanquée ne drague pas, il n’a pas le droit de décevoir l’adulation de ses admiratrices. .
  7. CONCLUSION Le guide de palanquée n’est pas n’importe qui, c’est le guide de palanquée.

Un grand merci à Eric T. de m’avoir envoyé ce petit guide… 

 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]