, ,

18 mois de plongées sous le Pôle Nord

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Under the PoleVoici une information qui va surement faire plaisir aux plongeurs d’eaux froides (peut-être les autres aussi, mais c’est moins sûr).

Une expédition française de 8 personnes est partie ce jeudi 16 Janvier 2014 à bord d’un voilier pour recenser la biodiversité sous-marine du pôle Nord, à plus de 100 m de profondeur.
Ils vont passer 18 mois entre le cercle polaire et le nord du Groenland et effectuer près de 400 plongées à grandes profondeurs.
Je vous propose de découvrir leur site internet…

Je vous laisse découvrir quelques images de l’expédition de 2010 où ils n’avaient pu faire que 51 plongées.

[/vc_column_text][vc_column_text]Information par leParisien.fr[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/1″][vcex_spacing size=”20px”][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/1″][vcex_spacing size=”20px”][vc_button2 title=”Under the Pole – L’exploration polaire sous-marine” style=”rounded” color=”turquoise” size=”md” link=”url:http%3A%2F%2Fwww.underthepole.com|title:Under%20the%20Pole%20-%20L’exploration%20polaire%20sous-marine|target:%20_blank”][vcex_spacing size=”10px”][/vc_column][/vc_row]

,

Plongées en Nouvelle Calédonie

[vc_row][vc_column width=”1/2″][vcex_spacing size=”20px”][vc_column_text]Je ne résiste pas !  Alors que du côté de Paris le mauvais temps continu, de vous proposer de déguster, de rêver avec les vidéos des environs de Noumea de Chrisnoumea1 sur Youtube. Je ne sais pas qui il est, mais ces vidéos donnent vraiment envie d’y plonger…

Bonnes bulles à tous 😉

[/vc_column_text][vc_column_text]

Un lagon de rêve…

[/vc_column_text][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”1/2″][vc_column_text]

Plongée au coeur du lagon sud

[/vc_column_text][vc_column_text][/vc_column_text][vc_column_text]

L’Océan près de Nouméa

[/vc_column_text][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Quelques trucs pour bien réussir une RSE

L’essoufflement en plongée sous-marine

[fusion_builder_container hundred_percent=”yes” overflow=”visible”][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”no” center_content=”no” min_height=”none”][fusion_text]

Bulles d’air lors d’un essoufflement.

L’essoufflement lors d’une plongée peut avoir des conséquences dramatiques, car le plongeur à souvent le réflexe de gonfler au maximum ses poumons sans pour cela penser à les vider. Pour lui une seule obsession avoir toujours plus d’air, et souvent il ira même à penser qu’en enlevant son détendeur, il respirera mieux…

Du coup il risque de paniquer et remonter brusquement, risquant une surpression pulmonaire accompagné d’un accident de décompression.

Mais traité à temps, en se forçant à expirer au maximum pour chasser le CO2 et en remontant un peu, il sera possible de réussir à reprendre le dessus et de récupérer relativement rapidement. Car le mécaniqme de l’essoufflement est assez simple. Il est la manifestation respiratoire d’une intoxication au CO2.

Causes et facteurs aggravants à l’essoufflement :

    • La principale cause, toujours présente, est une expiration insuffisante, ou inefficace.
    • Le froid provoquant une augmentation du métabolisme : il sera nécessaire de produire plus de calories, et pour cela bruler plus d’oxygène. Ce qui produit en retour plus de CO2 : hypercapnie (première étape d’un essoufflement).
    • Des efforts musculaires (palmage contre le courant, agitation..) vont également augmenter la consommation d’O2. S’ils ne sont pas accompagnés et suivis d’une expiration forcée adéquate (c’est ce qu’on appel l’hypercapnie).
    • Un lestage trop important peut déséquilibrer le plongeur en plaçant le corps dans une position peut confortable, ce qui entraîner le plongeur à un effort supplémentaire dans les déplacements.
    • Une mauvaise forme physique ou mentale peut indiquer que l’organisme contient déjà beaucoup de gaz carbonique : l’hypercapnie est latente. L’essoufflement apparaitra beaucoup vite.
    • La peur a tendance à nous contracter, on se contracte on a tendance à respirer de manière plus saccadée. Le CO2 est moins bien expulsé des poumons et on s’essouffle donc plus facilement.
    • Un matériel défectueux, un détendeur trop dur par exemple, impliquera un effort inspiratoire supplémentaire, qui viendra s’ajouter à l’effort expiratoire toujours présent (quelle que soit la qualité du détendeur, il faut toujours forcer la résistance du clapet de sortie d’air). Une bouteille mal ouverte peut également faire des dégâts.
    • La profondeur est un élément très important. A 30 ou 40 mètres, un essoufflement survient en quelques secondes. Si on a pas immédiatement la présence d’esprit de vider ses poumons, il ne reste plus qu’à compter sur la vigilance du compagnon de palanquée le plus proche.
    • La mauvaise qualité de l’air contenu par la bouteille est aussi un facteur important. Elle peut apparaitre lors du gonflage par un compresseur défectueux ou une prise d’air du compresseur mal placée (prêt d’une cheminée ou à l’intérieur d’un local mal ventilé, etc..). Le CO (monoxyde de carbone), gêne considérablement le transport de l’oxygène par le sang (en fait, il prend la place de l’O2 dans le sang !).
    • Lors d’une descente rapide, on expire moins d’air qu’on en inspire (Mariotte). En effet, la pression change très vite et n’est plus la même à chaque étape du cycle respiratoire. On accumule donc de l’air sans presque le renouveler…

 [/fusion_text][/fusion_builder_column][fusion_builder_column type=”2_3″ last=”no” class=”” id=””][fusion_text]

Toujours en plongée, le volume sanguin se concentre plus dans les poumons (700 ml en plus), ce qui réduit un peu le volume interne des poumons, donc la capacité respiratoire. Du gaz sous pression contient plus de molécules par unité de volume, sa viscosité est augmentée, il est donc plus difficile à respirer.La réglementation professionnelle fixe un maximum de 9 grammes de gaz par litre, on a testé 15 à 18 g par litres (dans ce cas extrême, tout effort est déconseillé). L’hélium est intéressant dans un mélange par sa légèreté qui le rend facile à respirer. C’est plus pour lutter contre l’essoufflement que contre la narcose qu’on utilise l’hélium (Pas de narcose en plongée à saturation).

[/fusion_text][/fusion_builder_column][fusion_builder_column type=”1_3″ last=”yes” class=”” id=””][fusion_code][/fusion_code][/fusion_builder_column][fusion_builder_column type=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”no” center_content=”no” min_height=”none”][fusion_text]

Conduite à  tenir lors d’un essoufflement :

  • Si vous avez un essoufflement :
    • Si vous vous apercevez que vous aller faire un essoufflement (ce qui n’est pas évident), ou que vous en avez un, pensez surtout à BIEN SOUFFLER ! Forcez-vous à bien expirer (à fond) afin d’expulser un maximum de CO2 contenu dans vos poumons. Rappelez-vous que c’est un trop plein de CO2 dans vos poumons qui cause ce phénomène et pas un manque d’air.
    • Si vous n’arrivez plus à vous maitriser ou sentez que vous ne contrôlez pas assez la partie expiration, pensez à prévenir votre binôme si celui-ci ne s’en est pas encore aperçu. Faites le signe de l’essoufflement si possible sinon si votre binôme n’est pas trop novice faites en sorte qu’il vous regarde. Il va surement comprendre assez vite à la quantité de bulles d’air sortir de votre détendeur et à votre agitation. C’est aussi pour ça que l’on vous répète qu’il est important de ne jamais plonger seul.
  • Si vous êtes témoin d’un essoufflement :
    • Vous avez surement remarqué le chapelet de bulles qui s’échappe à intervalles réguliers (courts) du détendeur de votre binôme ou sa façon de s’agiter, plus rarement le signe indiquant qu’il a un essoufflement (à ce moment là le signe…). Alors remontez-le de quelques mètres, sans lui demander, en maintenant son détendeur en bouche. Il sera toujours temps de discuter après pour lui dire :
      “expire bien”, “ça va ?”.
      La baisse de pression ambiante suffit en général à désamorcer un essoufflement, surtout si la victime cesse tout effort et pense à bien expirer.
    • L’ex-essoufflé fait signe “OK, tout va bien”. Le garder à l’oeil jusqu’au retour sur le bateau, on ne sait jamais. Ne pas hésiter à terminer la plongée si l’essoufflement s’est produit vers la fin de la balade. Dans tous les cas, éviter de redescendre aussi bas que la profondeur à laquelle est survenu l’incident. Surtout si celui-ci ne s’est pas produit suite à un effort.

 

Sources : L. Thelin et FFESSM

 [/fusion_text][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

La façon de se présenter

[vc_row][vc_column width=”2/3″][vc_column_text]

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je vais vous parler ou tout au moins vous rediriger sur un article écrit par Arthur Charpentier et intitulé “Maudits Français”. Il évoque de manière plaisante la lecture que peuvent avoir les Québécois sur des CV de Français à la recherche d’un stage de l’autre côté de l’Atlantique…

Vous verrez c’est drôle et surtout très riche en enseignements sur nos petits travers et certitudes !

En tout cas vous ne referez plus vos dossiers de compétences ou lettres de motivation de la même façon…

[/vc_column_text][dt_gap height=”15″][dt_button link=”http://freakonometrics.hypotheses.org/10341″ target_blank=”true” size=”medium” color=”gray” animation=”none”]Lire l’article “Maudits Français…”[/dt_button][dt_gap height=”20”][vc_column_text]Billet de article “Maudits Français…” par Emmanuel Davidenkoff sur France Info.[/vc_column_text][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”1/3″][vc_single_image image=”3016″ img_link_large=”yes” img_link_target=”_blank” img_size=”265″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/1″][dt_gap height=”20″][/vc_column][/vc_row]

, ,

Des réductions pour le 16ième Salon de la plongée sous-marine

[vc_row][vc_column width=”2/3″][vc_column_text]

Affiche 16e Salon de la Plongée sous-marineSUPER, C’est bientôt le 16ième Salon de la plongée sous-marine !

Comme d’habitude, il se tiendra au parc des expositions – porte de Versailles à Paris – au Pavillon 6.

C’est toujours le lieu où retrouver d’anciens binômes ou de passionnés rencontrés tout au long de nos différentes plongées et séjours. Mais du coup c’est toujours aussi long pour y rentrer, surtout si vous n’avez pas acheté votre billet à l’avance. Sans compter qu’en l’achetant au dernier moment vous paierez plein tarif.

Tarifs pas toujours accessible lorsque que l’on pratique ce sport en famille. Alors je vous propose d’indiquer dans cet article l’ensemble des réductions que nous aurons pu trouver sur le net ou les différentes billetteries.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”1/3″][vc_column_text css_animation=”appear”]

Dates

Du vendredi 10
au dimanche 12 janvier 2014

Heures

Ouverture : tous les jours à 10h00

Fermeture :
Le vendredi 10 janvier : à 22h00
Les samedi 11 & dimanche 12 janvier : à 19h00

Tarifs

Billet valable 1 jour = 12 €
Passeport pour 2 jours = 21 €
Passeport pour les 3 jours = 27 €

[dt_button size=”small” animation=”none” color=”” link=”http://www.salon-de-la-plongee.com” target_blank=”true”]Voir le site officiel[/dt_button][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/1″][dt_gap height=”10″][vc_separator][dt_gap height=”20″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/2″][vc_column_text]

Billetterie du Salon

  • En passant par ce formulaire, vous pourrez obtenir une place de 10€/pers pour un groupe de minimum 11 personnes.
  • Et nouveauté 2014 (il était temps), un passeport famille à 10€/pers, mais attention :
    Uniquement sur présentation d’un justificatif familial et valable pour une famille de 4 personnes minimum.
    Sont concernés par le tarif famille les parents, grands-parents et familles recomposées ayant au moins 2 enfants de plus de 8 ans (les enfants de moins de 8 ans ne payant par leur entrée.) Pour bénéficier de ce tarif, la famille doit être composée de 1 ou 2 parents OU de 1 ou 2 grands-parents et présenter un document justifiant que les personnes ont un lien familial.

Je ne vous explique pas la queue aux guichets lorsque vous vous trouverez avec des familles devant vous…

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”1/2″][vc_column_text]

Billetterie de la FNAC

A la FNAC, si vous êtes adhérent, vous pourrez trouver des réductions uniquement sur le billet d’une journée et le forfait 2 jours.
Mais attention cette offre n’est valable que dans la limite des places disponibles. Ou tout au moins c’est ce qui est indiqué.

Le billet pour la journée est à 10€50
Le forfait 2 jours est à 18€50 au lieu de 21€

[dt_button size=”small” animation=”none” color=”” link=”http://www.fnacspectacles.com//place-spectacle/manifestation/Salon-Foire-SALON-DE-LA-PLONGEE-SOUS-MARINE-PLO14.htm” target_blank=”true”]Voir sur le site de la FNAC[/dt_button][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/1″][dt_gap height=”10″][vc_separator][dt_gap height=”20″][vc_column_text]Je n’ai pas vu d’autres réductions sur le net…
Et vous ?[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Modification des épreuves du Niveau 4 – Guide de Palanquée

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Logo FFESSMVoici une information de la CTN (Commission Technique Nationale) :

Les épreuves du Niveau 4 sont en cours de modification. Ces changements seront en vigueur au 01/01/2014, d’ores et déjà et afin de mieux préparer les examens planifiés pour l’année prochaine la CTN diffuse deux fiches guides (FFESSM – Comité régional – Provence Alpes) :

  • Modifications des épreuves du Niveau 4 (voir ci-dessous)
  • Fiche Guide Modification épreuve guide de  (voir ci-dessous)

[/vc_column_text][dt_gap height=”20″][dt_divider style=”thin”][dt_gap height=”10″][vc_column_text css_animation=”top-to-bottom”]Voici d’ailleurs les quelques évolutions par rapport au Niveau 4 d’aujourd’hui :

  • Abandon de la [dt_tooltip title=”DTH”]Démonstration Technique avec Handicap[/dt_tooltip]   [dt_button size=”small” animation=”none” color=”gray” link=”http://oylhhggf.preview.infomaniak.website/2012/07/dth/” target_blank=”true”]Information sur la DTH[/dt_button]
  • Abandon d’une nage sur deux à l’examen (Tirage au sort au début de l’examen)
  • Abandon de la 30m telle que nous la connaissons.
  • Abandon de la 40m telle que nous la connaissons.
  • Mise en place d’une plongée à 40m avec intervention sur un plongeur en difficulté.
  • Mise en place d’une plongée à 40m comme guide de palanquée avec briefing, prise en compte de la palanquée sous l’eau et débriefing avec deux notes. Coefficient 3 pour la partie en surface (2 briefing – 1 débriefing). Coefficient 5 pour la partie immersion. Le candidat tire un sujet qui peut être une plongée avec 2 PE12, PE20 ou PE40. La durée de l’immersion doit se situer entre 10 minutes minimum et 25 minutes maximum.

[/vc_column_text][dt_gap height=”10″][dt_divider style=”thin”][dt_gap height=”10″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/2″][dt_quote type=”blockquote” font_size=”normal” background=”plain” animation=”none”]

Examen Guide de palanquée N4 – au 1/1/2014

[/dt_quote][/vc_column][vc_column width=”1/2″][dt_quote type=”blockquote” font_size=”normal” background=”plain” animation=”none”]

Fiche guide épreuve “Guide de palanquée” – au 1/1/2014

[/dt_quote][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/1″][dt_gap height=”20″][/vc_column][/vc_row]

,

Vidéo du sous-marin Rubis – Historique et plongée sur épave

[vc_row][vc_column][vc_column_text css_animation=”appear”]

Le sous-marin RubisVoilà une formidable vidéo du sous-marin Rubis, regroupant l’historique de ce bâtiment de la marine nationale qui se distingua durant la seconde guerre mondiale, et de la plongée sur son épave.
Merci à Franck L. et Gérald B. de l’avoir partagé sur f….. de bouc et surtout à Olivier VANBREMEERSCH pour le montage et la réalisation.

[vcex_button url=”http://www.sectionrubis.fr/spip.php?article194″ title=”Le site AGASM” style=”graphical” align=”center” color=”grey” size=”small” target=”blank” rel=”none”]Découvrez d’avantage d’informations sur le Ruby avec AGASM section RUBIS[/vcex_button][/vc_column_text][vcex_spacing size=”40px”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/4″][vc_column_text]Merci aussi à

  • Jean-Louis MAURETTE pour les photos de l’intérieur du Rubis (issues de son ouvrage “Les gardiens du silence”)
  • Jacky MARCHAND pour les photos d’archives documentées
  • Christian LECALARD pour les photos de bacchus et ses descriptifs
  • Et le binôme d’Olivier VANBREMEERSCH, Jérémy VAQUETTE

Grace à vous la prochaine plongée sur le Rubis ne sera plus tout à fait la même…

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”3/4″][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/1″][vc_text_separator title=” ” title_align=”separator_align_left” style=”one” element_type=”div”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/1″][vcex_spacing size=”20px”][vc_cta_button2 h2=”Si vous avez apprécié cette vidéo…” style=”outlined” txt_align=”left” title=”Laissez-leur un commentaire” btn_style=”rounded” color=”grey” size=”lg” position=”right” link=”url:http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DbJIYoK7Akaw|title:Laissez%20leur%20un%20commentaire|target:%20_blank”]Si vous avez apprécié cette vidéo, n’hésitez surtout pas à laisser un commentaire sur la page youtube de présentation…[/vc_cta_button2][/vc_column][/vc_row]

, Découvrir en Réalité augmentée la Faune et Flore sous-marine de Méditerranée

Faune et Flore sous-marines de MéditerranéeA deux mois de Noël, pourquoi ne pas commencer à penser aux cadeaux qui feront plaisir aux personnes que vous aimez ?

Ainsi, j’ai eu envie aujourd’hui de vous parler d’un livre sur la Faune et la Flore de Méditerranée, eh oui encore un, qui saura plaire aux plongeurs, mais aussi j’en suis sur aux enfants et non plongeurs.

Ce livre “Faune et Flore sous-marines de Méditerranée” édité et distribué par Turtle prod, n’est pas tout à fait comme les autres, car il s’appuie sur les nouvelles technologies pour vous apporter davantage d’informations, et vous faire rentrer dans le monde de la réalité augmentée, en vous faisant visualiser des poissons en 3D et visionner de nombreuses vidéos.

En plus, des liens vous offrent également la possibilité de participer à de projets de sciences participatives et d’observatoires citoyens, vous impliquant ainsi en faveur de la préservation de la biodiversité marine.

Ce guide d’identification et d’observation est ce que l’on pourrait appeler un ouvrage évolutif, mais qui ne pourra être pleinement exploité qu’à l’aide d’un smartphone ou une tablette. Les QR-Codes vous permettent d’ouvrir une page web multimédia, complémentaire à celle de la version papier. Sur de nombreuses pages, le livre prend une dimension supplémentaire par la Réalité Augmentée grâce à l’application dédiée.

Je vous propose afin d’éclaircir un peu mes propos de visualiser une présentation de cet ouvrage et de son utilisation. Vous verrez c’est un ouvrage qui pourra vraiment vous passionner.[vc_row][vc_column width=”2/3″][dt_gap height=”20″][vc_video link=”http://youtu.be/_YalSa7uf_A”][/vc_column][vc_column width=”1/3″][dt_gap height=”20″][vc_separator][vc_column_text]Ils sont cinq, cinq passionnés de la mer et de la plongée sous-marine, à s’être mobilisés sur ce livre :

[/vc_column_text][dt_vc_list style=”1″ dividers=”true”]

  • Sandrine Agnelli
  • Morgane Constantin
  • Nicolas Barraqué
  • Philippe Carrez
  • Yann Valton

[/dt_vc_list][dt_button link=”http://www.decouvrirautrement.fr/le-guide/les-auteurs.html” target_blank=”true” size=”small” animation=”none”]Consultez la page sur les auteurs de cet ouvrage[/dt_button][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/1″][dt_gap height=”20″][vc_column_text]Toute la présentation de ce livre et un test de l’application pour smartphone et tablettes sur decouvrirautrement.fr[/vc_column_text][dt_gap height=”20″][/vc_column][/vc_row]

Les différentes manoeuvres d’équilibrage

ValsalvaVoici quelques manoeuvres qui vous permettront de faire l’équilibrage de vos oreilles… Elles sont toutes bonnes, mais toutes ne fonctionneront pas avec vous, car au bout du compte ce sont vos trompes d’Eustache qui décident.

Ce sont leurs formes et tailles qui auront raison de vous et de l’équilibrage de vos oreilles. Ainsi c’est à vous seul de trouver, celles ou toutes celles qui aurons le meilleur résultat.

[vc_row][vc_column][dt_gap height=”20″][vc_tour interval=”0″ style=”tab-style-one”][vc_tab title=”Valsalva” tab_id=”1383083981-1-99″][vc_column_text]La manœuvre de Valsalva est peut-être la plus facile à réalisée. Elle consiste à rétablir de force l’équilibre entre la pression extérieure (pression de l’eau) et la pression intérieure de l’oreille moyenne en insufflant de l’air par le biais des trompes d’Eustache.

Prendre sa respiration, se boucher le nez, fermer la bouche et faire monter la pression pulmonaire jusqu’à ce que les trompes d’Eustache s’ouvrent et que les tympans se rééquilibrent, produisant un petit claquement dans les oreilles.

Cette manoeuvre est relativement traumatisante pour les tissus et notamment les tympans. Il est donc recommandé d’éviter de l’effectuer de manière trop fréquente ou trop violente, surtout si on ne la maîtrise pas correctement.

À noter que l’on risque un barotraumatisme important de l’oreille si l’on pratique la manœuvre de Valsalva pendant la remontée en plongée. De plus, la légère surpression pulmonaire exercée avec cette méthode d’équilibrage peut, chez certains plongeurs, provoquer une ouverture du foramen ovale perméable. Ceci a pour conséquence que du sang encore saturé en azote retourne directement dans le système sanguin et augmente le risque d’accident de décompression.[/vc_column_text][/vc_tab][vc_tab title=”Déglutition” tab_id=”1383083981-2-97″][vc_column_text]Cette méthode consiste à redresser légèrement la tête puis de déglutir. Mais ça ne marche pas pour tout le monde.[/vc_column_text][/vc_tab][vc_tab title=”Souffler” tab_id=”1383084536156-2-10″][vc_column_text]Consiste à souffler dans le masque par à coups brefs et énergiques sans forcer, narines plaquées sur la jupe.[/vc_column_text][/vc_tab][vc_tab title=”Frenzel” tab_id=”1383085195188-3-4″][vc_column_text]Pincez-vous le nez, glotte fermée par contraction des muscles du cou. Plaquer sa langue vers le haut et l’arrière du voile du palais en émettant le son « kee ».

Je ne sais pas vous, mais moi je n’ai jamais réussi.[/vc_column_text][/vc_tab][vc_tab title=”Edmonds” tab_id=”1383085291758-4-5″][vc_column_text]Avancer la mâchoire en avant tout en pratiquant une manoeuvre de Valsalva ou de Frenzel.

Il parait que ce serait plus doux que la Valsalva… Mais je ne vois pas en quoi.[/vc_column_text][/vc_tab][vc_tab title=”BTV” tab_id=”1383085390640-5-10″][vc_column_text]Béance Tubaire Volontaire permet de solliciter les petits muscles responsables de l’ouverture de la trompe d’Eustache, comme lors d’un bâillement. Faut connaître la technique et surtout bien s’entrainer à faire ça sous l’eau.

J’y arrive, mais jamais lors des premiers mètres de descente.[/vc_column_text][/vc_tab][vc_tab title=”Lowry” tab_id=”1383085502353-6-2″][vc_column_text]Pincez-vous le nez et soufflez doucement par le nez tout en déglutissant.

[/vc_column_text][/vc_tab][/vc_tour][dt_gap height=”20″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/4″][dt_gap height=”10″][vc_column_text]

Je ne sais pas comment vous faites, vous, pour équilibrer vos oreilles, mais n’hésitez pas à nous laisser votre méthode en commentaire.

Pour ma part, je commence par la valsalva pour les 10 à 12 premiers mètres, puis j’utilise la méthode BTV.

Afin d’être plus claire sur la méthode de valsalva, je vous laisse regarder une vidéo qui vous en expliquera d’avantage…

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”3/4″][vc_video title=”Qu’est-ce que la manœuvre de Valsalva ?” link=”http://youtu.be/2HNJigkS0Bw”][dt_gap height=”20″][/vc_column][/vc_row]

,

Plongée sur le Donator

Le 9 octobre dernier profitant d’une mer calme et une eau à 20 degrés, nous avons plongé sur le Donator qui se trouve au large de l’ile de porquerolle. Un bateau de 1931, de 78 mètres de long et 12 de large. L’épave est vaste et bien conservée après 55 ans passés sous l’eau. Elle repose bien droite sur un fond de sable. La poupe se situe à 51 m tandis que la proue se trouve à 48 m.

[vc_row][vc_column][dt_gap height=”20″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/4″][vc_column_text]

Je vous propose donc de visionner les quelques images que nous avons ramené avec mes binômes, Benoit, Michel, et Alain (nous étions deux palanquées de deux).

Les images sont telles que l’on peu les observer lors d’une plongée sans éclairage particulier, et je n’ai pas ajouté de musique afin qu’en le regardant l’on puisse s’immerger complètement (surement un peu de nostalgie).

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”3/4″][vc_single_image image=”2778″ img_link_large=”yes” img_link_target=”_self” title=”Représentation de l’épave du Donator” img_size=”565×291″][vc_column_text]

Schéma : Cristina Franco (Scubaspot)

[/vc_column_text][vc_column_text]Pour plus de détail sur cette magnifique épave du Donateur je vous conseil de visiter le site Scubaspot.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”2/3″][dt_gap height=”20″][vc_raw_html]JTNDb2JqZWN0JTIwd2lkdGglM0QlMjI1NjglMjIlMjBoZWlnaHQlM0QlMjIzMjAlMjIlM0UlM0NwYXJhbSUyMG5hbWUlM0QlMjJtb3ZpZSUyMiUyMHZhbHVlJTNEJTIyaHR0cCUzQSUyRiUyRm1lZGlhLmpvb21lby5jb20lMkZ2cC5zd2YlM0ZwaWQlM0Q1MjZmOGE0MTQ2NWI1JTIyJTNFJTNDJTJGcGFyYW0lM0UlM0NwYXJhbSUyMG5hbWUlM0QlMjJhbGxvd0Z1bGxTY3JlZW4lMjIlMjB2YWx1ZSUzRCUyMnRydWUlMjIlM0UlM0MlMkZwYXJhbSUzRSUzQ3BhcmFtJTIwbmFtZSUzRCUyMndtb2RlJTIyJTIwdmFsdWUlM0QlMjJ0cmFuc3BhcmVudCUyMiUzRSUzQyUyRnBhcmFtJTNFJTNDZW1iZWQlMjB0eXBlJTNEJTIyYXBwbGljYXRpb24lMkZ4LXNob2Nrd2F2ZS1mbGFzaCUyMiUyMHNyYyUzRCUyMmh0dHAlM0ElMkYlMkZtZWRpYS5qb29tZW8uY29tJTJGdnAuc3dmJTNGcGlkJTNENTI2ZjhhNDE0NjViNSUyMiUyMGFsbG93RnVsbFNjcmVlbiUzRCUyMnRydWUlMjIlMjB3bW9kZSUzRCUyMnRyYW5zcGFyZW50JTIyJTIwd2lkdGglM0QlMjI1NjglMjIlMjBoZWlnaHQlM0QlMjIzMjAlMjIlM0UlM0MlMkZlbWJlZCUzRSUzQyUyRm9iamVjdCUzRQ==[/vc_raw_html][/vc_column][vc_column width=”1/3″][dt_gap height=”20″][vc_column_text]Si vous avez envie de partager vos vidéos de cette superbe épave, je vous propose de mettre les liens ici.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]