Pour choisir des palmes, il faut déjà définir pour quelles utilisations. Il y a trois grandes principales utilisations.

  1. Le snorkeling en egypte
  2. La plongée et nage en piscine , entrainement aux palmages et plongée en mer chaude
  3. La plongée sous marine en mer tempérée et froide

 

Pour le snorkeling, il existe de très bon kit palmes masque tuba qui séviront largements bien cette fonction chez Décathlon mais cela restera la seul bonne utilisation.
Pour la plongée piscine et plongée en mer chaude, vous pourrez choisir des palmes SOUPLES. Surtout, des palmes basiques, sans effets spéciaux techniques particuliers. Prendre des CHAUSSANTES et non des réglables. Elles doivent être légères, souples, il faut absolument les essayer, le pied doit être confortablement tenu mais pas serré, pas de contraintes localisées. Vous trouverez votre bonheur chez plusieurs marques, je ne citerai que 2 marques ici par expériences.
Chez mares les tre channel chaussantes et chez scubapro les potenza ou twin speed. Ce type de palmes vous permettront de vous entrainer en piscine au technique de palmage et de parfaire votre condition physique

 


Eviter :
 – De prendre des palmes de plongée trop rigides qui sont excellentes pour plonger mais pas pour palmer et nécessitent des « jambes » pour les emmener….de plus elles sont assez chères.Ensuite pour les plongées en mer froide, carrière et autre aventure, vous pourrez prendre des réglables
pour ma part j’ai 2 types de palmes, les souples chassantes pour la piscine et les réglables pour les

sorties en mer.

Elles seront rapide à chausser mais il vous faudra utiliser des bottillons avec. Pour ma part j’utilise des avanti quatro de chez mares.

De nos jours chez les grandes marques, vous trouverez des nouvelles formes de palmes : Les palmes fendues comme les twin speed. Elles sont aussi performantes que les autres. La différence se trouve dans la façon de palmer. Avec les palmes fendues, le palmage sera moins ample mais plus rapides.

Voilà bonnes plongées à tous.

[fusion_builder_container hundred_percent=”yes” overflow=”visible”][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”no” center_content=”no” min_height=”none”][fusion_text]

Qui n’a jamais connu ce problème lorsque vous plongez deux à trois fois par jour en eau chaude ? votre tympan reste toujours humide et se transforme en bouillon de culture. Du coup, après quelques jours, vous commencez à avoir mal à l’oreille et vous devez arrêter de plonger ou commencer à utiliser des médicaments ( antibiotiques ou anti-inflammatoires ).
Hors il existe une solution toute simple pour éviter ce problème : il s’agit de gouttes désinfectantes que vous pouvez faire préparer dans n’importe quelle pharmacie :il s’agit d’une solution prescrite par un médecin toute simple, très efficace et sans aucun éffets secondaires. C’est une préparation composée d’alcool, d’acide borique et de glycérol.
Mode d’emploi : avant et après chaque plongée, rincez l’oreille à l’eau douce, séchez bien et versez quelques gouttes de cette préparation dans chaque oreille.
On peut ressentir une gêne et une sensation de picotement si l’oreille est déjà infectée, si l’on ne sent rien c’est que le tympan est sain .
Evitez d’utiliser les gouttes trop régulièrement car à la longue votre tympan ne sera plus immunisé contre les microbes. L’idéal est de les utiliser lorsque vous entamez une formation ou un séjour de plongée avec une ou deux plongées par jour.

Je me suis renseigné, c’est bien en pharmacie que c’est préparé, le nom exacte : Eau oxygénée boratée
les pharmaciens connaissent les doses. 🙂

Source de l’information :
Sur le site de Anse caraïbe plongée :  http://www.anse-caraibe-plongee-guadeloupe.org/

[/fusion_text][/fusion_builder_column][fusion_builder_column type=”1_2″ last=”yes” class=”” id=””][fusion_separator style_type=”none” top_margin=”25″ bottom_margin=”” sep_color=”” icon=”” width=”” class=”” id=””/][fusion_tagline_box backgroundcolor=”” shadow=”yes” shadowopacity=”0.7″ border=”1px” bordercolor=”” highlightposition=”right” content_alignment=”center” link=”” linktarget=”_self” modal=”” button_size=”small” button_shape=”square” button_type=”flat” buttoncolor=”” button=”” title=” D’après @ACrouz” description=”” animation_type=”0″ animation_direction=”down” animation_speed=”0.1″ class=”” id=””]L’huile d’amande douce fonctionnerait bien aussi.[/fusion_tagline_box][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]


L’été est là et voici la question : Quel combinaison dois-je utiliser ?

Déjà choisir la combinaison en fonction de la température de l’eau.
– Eau chaude supérieur 24° à 28°
Combinaison 3mm à 5mm sans manchon
– Eau tempérée entre 18° et 22°
Combinaison de 5mm avec manchon
– Eau froide inférieur à 14°

Combinaison de 7mm ou semi- étanche
Pour les températures inférieur à 10° il faut adapter l’équipement en conséquence.

Quel taille choisir?
L’important est, qu’elle doit être ajustée, elle doit vous laisser libre de vos mouvements,
ne pas vous oppresser et il faut éviter les espaces important car cela créera
des poches d’eau, difficile à réchauffer.
Essayez plusieurs marques car les tailles diffère en fonction des fabricants et des pays
à qui,ils sont destinés.

Une petite précision, à quoi sert les manchons?
L’eau pénètre dans la combinaison et y circule et donc son renouvellement refroidi
le corps .
Les manchons limitent cette circulation ainsi on se refroidi moins vite, idéale pour
les eaux tempérées.

Si cet été vous avez la chance de vous balader en bateau, faites très attention en voyant des drapeaux à la surface de l’eau, il se peut que vous ne soyez pas seul. Et oui, la mer est fréquentée aussi en dessous. Par des poissons bien sur, mais aussi par des plongeurs. Et comme ceux-ci sont rarement visible préférant très souvent l’eau à l’air libre, il fut décidé en 1969 d’officialiser un pavillon appelé Alpha permettant de signaler les plongeurs en immersion.
Ceci dit, vous pourriez en rencontrer aussi un autre rouge à diagonale blanche beaucoup plus visible, et qui veut dire exactement la même chose : Gardez  vos distances (au moins 100m) et réduisez l’allure.

Par contre, si vous voyez un bras sortir de l’eau en faisant le signe Ok, c’est que là les plongeurs sont censés si situer, juste à côté ou plutôt juste en dessous. Si ce n’est pas le cas n’hésitez pas à prévenir les secours, il se pourrait qu’il y en ait besoin.

D’ailleurs, savez vous pourquoi un plongeur sort en premier le bras en faisant ce signe… Et bien c’est parcequ’il préfère perdre un bras plutôt qu’une tête. Pas bête le plongeur !
Pour être complet vous pourriez aussi voir des drapeaux rouge avec une crois blanche (La croix de St André), mais là ce serait des militaires.