ValsalvaVoici quelques manoeuvres qui vous permettront de faire l’équilibrage de vos oreilles… Elles sont toutes bonnes, mais toutes ne fonctionneront pas avec vous, car au bout du compte ce sont vos trompes d’Eustache qui décident.

Ce sont leurs formes et tailles qui auront raison de vous et de l’équilibrage de vos oreilles. Ainsi c’est à vous seul de trouver, celles ou toutes celles qui aurons le meilleur résultat.

[dt_gap height= »20″]

La manœuvre de Valsalva est peut-être la plus facile à réalisée. Elle consiste à rétablir de force l’équilibre entre la pression extérieure (pression de l’eau) et la pression intérieure de l’oreille moyenne en insufflant de l’air par le biais des trompes d’Eustache.

Prendre sa respiration, se boucher le nez, fermer la bouche et faire monter la pression pulmonaire jusqu’à ce que les trompes d’Eustache s’ouvrent et que les tympans se rééquilibrent, produisant un petit claquement dans les oreilles.

Cette manoeuvre est relativement traumatisante pour les tissus et notamment les tympans. Il est donc recommandé d’éviter de l’effectuer de manière trop fréquente ou trop violente, surtout si on ne la maîtrise pas correctement.

À noter que l’on risque un barotraumatisme important de l’oreille si l’on pratique la manœuvre de Valsalva pendant la remontée en plongée. De plus, la légère surpression pulmonaire exercée avec cette méthode d’équilibrage peut, chez certains plongeurs, provoquer une ouverture du foramen ovale perméable. Ceci a pour conséquence que du sang encore saturé en azote retourne directement dans le système sanguin et augmente le risque d’accident de décompression.

Cette méthode consiste à redresser légèrement la tête puis de déglutir. Mais ça ne marche pas pour tout le monde.

Consiste à souffler dans le masque par à coups brefs et énergiques sans forcer, narines plaquées sur la jupe.

Pincez-vous le nez, glotte fermée par contraction des muscles du cou. Plaquer sa langue vers le haut et l’arrière du voile du palais en émettant le son « kee ».

Je ne sais pas vous, mais moi je n’ai jamais réussi.

Avancer la mâchoire en avant tout en pratiquant une manoeuvre de Valsalva ou de Frenzel.

Il parait que ce serait plus doux que la Valsalva… Mais je ne vois pas en quoi.

Béance Tubaire Volontaire permet de solliciter les petits muscles responsables de l’ouverture de la trompe d’Eustache, comme lors d’un bâillement. Faut connaître la technique et surtout bien s’entrainer à faire ça sous l’eau.

J’y arrive, mais jamais lors des premiers mètres de descente.

Pincez-vous le nez et soufflez doucement par le nez tout en déglutissant.

[dt_gap height= »20″]
[dt_gap height= »10″]

Je ne sais pas comment vous faites, vous, pour équilibrer vos oreilles, mais n’hésitez pas à nous laisser votre méthode en commentaire.

Pour ma part, je commence par la valsalva pour les 10 à 12 premiers mètres, puis j’utilise la méthode BTV.

Afin d’être plus claire sur la méthode de valsalva, je vous laisse regarder une vidéo qui vous en expliquera d’avantage…

Qu'est-ce que la manœuvre de Valsalva ?

[dt_gap height= »20″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*