PSP_poidsLe 9 et 1à Mai 2015 à Nîmes se tiendra le tout premier championnat de France de Plongée Sportive en Piscine (PSP).

Pratiquée depuis de nombreuses années en Espagne et dans certains pays de l’Est de l’Europe, la PSP (Plongée Sportive en Piscine) est devenue cette année la nouvelle discipline sportive CMAS en plongée scaphandre.

Le Comité Directeur national a accepté que la FFESSM reconnaisse cette activité, indissociable de l’aspect compétitif. Pour permettre la définition des épreuves, l’encadrement réglementaire et la protection du pratiquant, un groupe d’expertise a été monté en juin 2011, après une compétition test prototype.

Cette discipline permet de faire rencontrer deux univers : la plongée bouteille et la pratique à caractère compétitif.

L’intérêt de cette nouvelle activité réside dans ses côtés ludiques, conviviaux et sportifs : elle est composée d’épreuves chronométrées, mêlant aisance aquatique, vitesse, dextérité et déplacements sous-marins avec l’équipement traditionnel du plongeur. Sans compter que que c’est une petite revanche des pour tout ceux qui ne se trouvent pas proche d’un spot de plongée (les parisiens par exemple..).

Individuelles ou par équipes, les épreuves officielles pour la France sont au nombre de 7 :

4 épreuves individuelles

  • 100 m immersion : parcourir 100 m le plus vite possible et arriver le premier, comme Florent Manaudou…
    mais sous l’eau !
  • Scaphandre nocturne : ramasser le plus d’objets immergés disposés dans un diamètre de 4 m autour d’une corde verticale, en un minimum de temps,
    le masque du plongeur occulté.
  • 200 m décapelage : parcourir 200 m en alternant, déplacement en immersion avec bouteille ou en apnée et nage.
  • Émersion d’un objet de 6 kg : parcourir une distance de 25 m en immersion et gonfler un parachute pour remonter à la surface l’objet dans le meilleur temps possible.

3 épreuves en équipe

  • L’octopus : parcourir en binôme une distance de 50 m en immersion (un plongeur respirant sur l’octopus de l’autre).
  • Le combiné : réaliser un parcours de 100 m à 2 plongeurs, le plus rapidement possible, et en réalisant des exercices de sécurité tels que le franchissement d’un tunnel capelé et décapelé, respirer sur l’octopus de l’autre, vider son masque et tracter un mannequin à 2.
  • Le relais 4 x 50 m immersion : faire un relais à 4 avec passage de témoin. Cette dernière épreuve est sans doute celle qui galvanise le plus l’ambiance et motive nos plongeurs ! Une belle illustration de l’esprit d’équipe entre plongeurs, comme une palanquée sportive !
Cet article comporte 1 commentaire
  1. Bonjour,
    Je souhaiterais vous contacter mais le code CAPTCHA à recopier n’apparaît pas.
    J’ai essayé de rafraîchir plusieurs fois et même changé de navigateur.
    Puis-je vous contacter autrement?
    Merci beaucoup bonne journée !
    Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*